Le livre du mois / Juillet - Août 2017 : La Maison des souvenirs et de l’oubli /...

LE LIVRE DU MOIS : JUILLET - AOÛT 2017


Lire la suite...

Le poème du mois / Juiillet - Août 2017 : Jeu dangereux / Rade Drainac


Lire la suite...

SERBICA ♦ Revue électronique ♦ N° 19 / 2017

SERBICA


Lire la suite...

Enquête : poésie - réponses de Bojana Stojanović-Pantović

♦ articles - critiques - essais ♦ La littérature serbe contemporaine Enquête : poésie Réponses de Bojana Stojanović-Pantović


Lire la suite...

Enquête : prose - nouvelle et roman - réponses de Mihailo Pantić

♦ articles - critiques - essais ♦ La littérature serbe contemporaine Enquête : prose / nouvelle et roman Réponses de Mihailo Pantić


Lire la suite...

Enquête : prose - nouvelle et roman - réponses de Jasmina Vrbavac

♦ articles - critiques - essais ♦ La littérature serbe contemporaine Enquête : prose / nouvelle et roman Réponses de Jasmina Vrbavac


Lire la suite...

Enquête : poésie - réponses de Djordje Despić

♦ articles - critiques - essais ♦ La littérature serbe contemporaine Enquête : poésie Réponses de Djordje Despić


Lire la suite...

Enquête : poésie - réponses de Boris Lazić

♦ articles - critiques - essais ♦ La littérature serbe contemporaine Enquête : poésie Réponses de Boris Lazić


Lire la suite...
01234567

Sekulic_Dara_-_portrait

Dara Sekulić

 

 

 

 

LE POÈME DU MOIS : avril 2012

 

 


DARA SEKULIĆ

(1931)

 


LA JEUNE FILLE

 

Mon cœur t’exalte,
ô virginité blanche
immaculée

Le froment rejette le grain
et son corps sec découvre des brins de paille creux.

Ainsi, préservée,
dans ma vie, ô comme je
puis faire, avec ma mort, la paix.

Lointain amour, séparés
par des murs, enclos
tels des lépreux,

jusqu’aux tombes,
on s’appellerait,
sans pas.

Traduit du serbe par Boris Lazić


ДАРА СЕКУЛИЋ


ДЈЕВОЈКА


Узнесе се изнад срца
недирнуто ми дјевојаштво
бијело

кад пшеница зрно изврца
и угледа јој сухо шупље сламке
тијело.

Али овако неуништена,
са животом, о како ћу
са смрти својом бити помирена.

Далека љубави, одвојени
међом ограђени
као губави

до рака
дозивасмо се
без корака.


In : Стеван Тонтић, Модерно српско пјесништво,
Свјетлост, Сарајево, 19
91.


 > Tous les mois <               

Jefimija_2