SERBICA ♦ Revue électronique ♦ N° 20-21 / 2017

SERBICA


Lire la suite...

Vladeta Jerotić : Rencontres avec Isidora Sekulić

♦ articles - critiques - essais ♦ Vladeta Jerotić Rencontres avec Isidora Sekulić Vladeta Jerotić


Lire la suite...

Interview / Isidora Sekulić : J'avais tout préparé pour me pendre...

Isidora Sekulić


Lire la suite...

Isidora Sekulić : Les notes d'une balkanophile

♦ Archives ♦ NOTES D’UNE BALKANOPHILE Essais d’Isidora Sekulić sur les Balkans traduit par Milan Djordjević (Textes extraits du livre : Balkan / Les Balkans, édition bilingue serbe...


Lire la suite...

Svetlana Velmar-Janković : Isidora Sekulić, notre contemporain

♦ articles - critiques - essais ♦ Svetlana Velmar-Janković Isidora Sekulić, notre contemporain


Lire la suite...

De l’héritage littéraire de Svetlana Velmar-Janković / Avant-propos - par Alain ...

♦ articles - critiques - essais ♦ De l’héritage littéraire de Svetlana Velmar-Janković Avant-propos par Alain Cappon


Lire la suite...

Svetlana Velmar-Janković : Ecrits du sable danubien

♦ articles - critiques - essais ♦ SVETLANA VELMAR-JANKOVIĆ ÉCRITS DU SABLE DANUBIEN Choix et traduction d'Alain Cappon Zapisi sa dunavskog peskaÉcrits du sable danubien


Lire la suite...

Svetlana Velmar-Janković : Le Kosovo

♦ articles - critiques - essais ♦ Svetlana Velmar-Janković Le Kosovo


Lire la suite...
01234567

Raickovic_-_portrait

Stevan Raičković

 

 

 

 

LE POÈME DU MOIS : juin 2012

 

 


STEVAN RAIČKOVIĆ
(1928-2007)

 

BERCEUSE DE PIERRE


Endormez-vous là où elle vous surprenait
De par le monde – bons, amers, exaltés,
Vous mains dans les herbes, vous bouches d’ombres,
Ô, vous amoureux et vous ensanglantés,

Figez-vous dans le rêve bleu des pierres
Vous vivants, vous demain assassinés,
Vous eaux obscures aux blanches écumes
Et vous ponts qui les vides surmontés

Arrête-toi, ô fleur, cesse de faner :
Endormez-vous, telle la pierre, ô soucis
Endormez-vous tristes, fatigués,

Ultime oiseau : sur moi pose ton regard,
Ce nom, prononce-le avec douceur
Puis dans l’éther pétrifie-toi.


Traduit du serbe par Boris Lazić

 

СТЕВАН РАИЧКОВИЋ


КАМЕНА УСПАВАНКА


Успавајте се где сте затечени
По свету добри, горки, занесени,
Ви руке по трави, ви уста у сени,
Ви закрвављени и ви заљубљени,

Зарастите у плав сан камени
Ви живи, ви сутра убијени,
Ви црне воде у беличастој пени,
И мостови над празно извијени,

Заустави се биљко и не вени:
Успавајте се, ко камен, невени,
Успавајте се тужни, уморени,

Последња птицо: мом лику се окрени
Изговори тихо ово име
И онда се у ваздуху скамени.


In : Миодраг Павловић, Антологија српског песништва, СКЗ, Београд, 1964.

 

Tous les mois <

Jefimija_2