Le livre du mois / Mars 2017 : Le Mur nord / Dragan Velikić

LE LIVRE DU MOIS : MARS 2017


Lire la suite...

Poème du mois / Mars 2017 : Rencontres / Todor Manojlović


Lire la suite...

SERBICA ♦ Revue électronique ♦ N° 18 / 2017

SERBICA СЕРБИКА


Lire la suite...

Jovan Deretić : Le réalisme : l’ère du conte

♦ articles - critiques - essais ♦ Jovan Deretić Le réalisme : l’ère du conte


Lire la suite...

Milivoj Srebro : La nouvelle réaliste serbe

♦ Archives ♦ L’ÉVOLUTION DE LA NOUVELLE RÉALISTE SERBE : DE LA NOUVELLE DITE « RUSTIQUE » AU RÉCIT MODERNE par MILIVOJ SREBRO Milovan Glišić Laza Lazarević Radoje Domanović


Lire la suite...

Ivo Andrić : Un maître conteur

♦ articles - critiques - essais ♦ Ivo Andrić Un maître conteur Simo Matavulj Ivo Andrić


Lire la suite...

Première fois à matines avec mon père (La) / Prvi put s ocem na jutrenje - Laza ...

La première fois à matines avec mon père / Prvi put s ocem na jutrenje – Laza Lazarević


Lire la suite...

Lazarević, Laza (1851-1891)


Lire la suite...
01234567

Vasovic_-_portrait

Nebojša Vasović

 

 

 

 


LE POÈME DU MOIS : octobre 2012

 


NEBOJŠA VASOVIĆ
(1953)

 

IL Y A DÉJÀ UN CERTAIN TEMPS


Il y a déjà un certain temps que
le
 Camarade Mao bronze
auprès de sa piscine
sur une chaise longue couleur de jade

Les domestique l’approchent, inaudibles, et
partent, plus inaudibles encore
après avoir déposé, sur une table basse,
mets et boissons choisis

le Camarade Mao se bronze mais
n’entre pas dans la piscine pour nager
ni ne s’adresse à qui que ce soi
il ne demande pas de nouvelle serviette
ni n’exige qu’on déplace le parasol

Voici plus d’une semaine que le Camarade Mao se bronze
et il se bronze aussi longtemps car
il est mort
bien sûr chacun le sait
mais n’ose le dire à personne

L’eau de la piscine miroite
comme un anneau de pierres précieuses
on retiendra ce moi comme
celui des grandes chaleurs

Traduit du serbe par Boris Lazić

 

НЕБОЈША ВАСОВИЋ


ИМА ВЕЋ НЕКО ВРЕМЕ


Има већ неко време како се
Друг Мао сунча
поред свог базена
на лежаљци боје жада

Послуга нечујно прилази и
још нечујније одлази
пошто је на сточић принела
одабрана јела и пића

Друг Мао се сунча али
не улази у базен да плива
нити се икоме обраћа
не тражи нову салвету
нити захтева да се помери сунцобран

Већ недељу дана Друг Мао се сунча
а сунча се толико дуго јер
је мртав
то наравно сви виде
али нико никоме не сме да каже

Вода базена светлуца
као прстен од драгог камена
овај месец биће упамћен
по великим врућинама

 


Tous les mois <

Jefimija_2