Choisir : oeuvre

Hilandar2
Chilandar
         
 
 
 
 
 
 

La Charte de fondation de Chilandar, avec son prolégomène autobiographique de Stefan Nemanja-Siméon, a joué un rôle prépondérant dans l’évolution du genre hagiographique chez les Serbes : plus précisément, elle a ébauché un certain nombre d’idées qui seront ultérieurement développées dans les hagiographies officielles des XIIIe-XIVe siècles. 

D’ailleurs, la genèse de l’hagiographie de Siméon-Nemanja - dont le culte avec ses expressions littéraires et picturales est la pierre angulaire, le fondement de l’idéologie de l’Etat serbe - peut être suivie, elle aussi, depuis le chrysobulle de fondation de Chilandar. C’est en fait le préambule (arenga) de ce document – mais plus encore celle du deuxième chrysobulle de Chilandar (1200-1202), dû à Stefan le Premier Couronné  reprenant, par exemple, les images symboliques du paradis terrestre – qui préfigure les biographies hagiographiques de Siméon Nemanja.

Le préambule (proœmium) de ce chrysobulle, ainsi que tout le document (1198-1199), porte l’empreinte de l’influence byzantine, dans la composition de son formulaire et dans son style. Il est imprégné de sentiments pieux et de réflexions philosophiques, alors que sa narration contient un nombre important d’informations biographiques et autobiographiques de caractère historique. 

Enfin, il faut souligner que l’analyse de ce texte, aussi bien dans son contenu que dans sa forme d’expression, révèle la participation de Sava à sa rédaction. 

Le manuscrit : L’original était conservé jusqu’en 1896 dans les Archives de Chilandar. Offert au roi Alexandre Obrenović, conservé depuis dans la Bibliothèque Nationale de Belgrade, il fut perdu lors de l’évacuation de la Bibliothèque nationale à l’occasion de l’invasion allemande et autrichienne en 1915.

Fac-similé : D. Avramović, Sveta Gora sa strane vere, hudožestva i povesnice, Belgrade 1848.  

Les éditions : B. Korablev, Actes de Chilandar 2, Vizantijskij Vremennik 19 (1915), p. 371-375 ; Sveti Sava, Spisi sv. Save, Zbornik IJKSN XVII (édition des textes avec étude d’introduction de V. Ćorović), Belgrade-Sremski Karlovci, 1928, p. 1-4 ; Dj. Trifunović, Vesna Belogrlić, Irena Brajović, “Hilandarska osnivačka povelja Svetoga Simeona i Svetoga Save” [La Charte de fondation de Chilandar de Saint Siméon et de Saint Sava], in Osam vekova Studenice, Belgrade, 1986, p. 51-66.  

Etudes : St. Hafner, Studien zur altserbischen dynastischen Historiographie, Munich 1964, p. 54-63 ; F. Barišić, “Hronološki problemi oko godine Nemanjine smrti”, Hilandarski zbornik 2 (1971), p. 31-40, 48-49 ; Radmila Marinković, “Poćeci formiranja srpske biografske književnosti. Povelje o osnivanju manastira Hilandara” [Les débuts de la formation de la littérature biographique serbe. Les chartes de fondation du monastère de Chilandar], Prilozi za književnost, jezik, istoriju i folklor (=KJIF) 39/1-2 (1973), p. 3-19 ; Id., « La littérature serbe vers l’année 1200 », in Studenica i vizantijska umetnost oko 1200 godine, Belgrade, 1988, p. 73-87. 

Traductions en serbe : Sveti Sava, Sabrani spisi (traduction, annotation et introduction, D. Bogdanović), Belgrade, 1986, p. 31-33.

Boško I. Bojović