Danilo-Drugi-Arhiepiskop

L'archevêque Danilo II
 Eglise de la Sainte Vierge
à Peć, 
vers 1330 

 

        Notre choix

Les Vies des rois
  et archevêques serbes 
 

L’un des plus remarquables personnages de l’Église serbe médiévale, Danilo II, fut également un auteur très apprécié. Parmi tous les écrivains du Moyen Age, ce sont lui et son talentueux prédécesseur Teodosije qui ont été les plus lus et les plus copiés, tout en devenant les références maîtresses du style et du goût littéraires au cours de cet âge d’or que furent, pour la culture serbe, les deux derniers siècles du Moyen Age.

Bien des points communs entre sa vie et celle de Saint Sava font penser que Danilo II – issu d’une famille de la haute noblesse – s’efforçait depuis son enfance de suivre l’exemple de son illustre maître. En effet, de même que l’image de Siméon-Nemanja servit de référence à ses successeurs sur le trône de Serbie, l’exemple de Saint Sava avait de quoi inspirer une vocation ecclésiastique, surtout à un jeune noble avide de lectures pieuses.

Jeune écuyer à la cour du roi Milutin, Danilo profite d’un passage du roi à Sopoćani pour abandonner le domicile de ses parents, afin d’être fait moine (vers 1304-5) dans le monastère Saint Nicolas, à Končul. Éloquent, organisateur agile, énergique défenseur de Chilandar contre la Compagnie catalane, doué pour l’écriture et de belle prestance, il gravit rapidement les échelons d’une carrière ecclésiastique : il est successivement higoumène de Chilandar (1305-1311), évêque de Banjska (1311-1314), évêque de Hum (1317-1324) et, enfin, dixième archevêque de l’Église de Serbie (1324-1337). Entre ses deux charges d’évêque, dès 1314 à 1316, Danilo II séjourne une nouvelle fois au Mont Athos : il s’installe au pyrgos de Saint Sava à Chilandar pour s’adonner surtout à la lecture de l’Ancien Testament ainsi que pour écrire les vies et les acolouthies des saint rois et archevêques.

Comme s’il voulait rivaliser avec le plus grand bâtisseur et commanditaire artistique de tout le Moyen Age serbe, le roi Stefan Uroš Milutin (1282-1321), Danilo II déployait une large activité de bâtisseur d’églises et autres bâtiments monastiques (Chilandar, Banjska, Dečani, Peć). C’est justement dans ces grandes bâtisses monastiques dont il s’occupait – ou plus exactement dans leur peinture murale – que l’on retrouve son programme idéologique exprimé, en premier lieu, sous la forme des monumentales « saintes lignées » peintes à l’instigation de Danilo II à Peć (vers 1330), à Gračanica (1321), à Matejča et probablement à Banjska : elles représentent en effet les véritables expressions picturales de ce programme idéologique développé plus particulièrement dans ses écrits.

L’œuvre littéraire majeure de Danilo II est évidemment son imposant recueil intitulé Les Vies des rois et archevêques serbes (deuxième partie du XVe – début du XVIe siècle). Complété par ses continuateurs, ce codex hagio-biographique d’historiographie dynastique – qui offre de précieuses informations sur les activités politiques, ecclésiastiques et culturelles en Serbie à cette époque – a trouvé sa place dans l’historiographie serbe moderne et ceci, depuis ses débuts.

Ayant inlassablement œuvré pour l’Église et la culture de sa patrie, l’archevêque Danilo II meurt le 19 décembre 1337, après avoir pendant quatorze années occupé le trône archevêqual de Sava Ier.


 Bibliographie. V. Ćorović, “Domentijan i Danilo. Jedna glava iz “Južnoslovenske hagiografije”” [Domentijan et Danilo. Un chapitre de “l’hagiographie sud-slave”], Prilozi KJIF I/1 (1921), p. 21-33 ; V. Ćorović, “Siluan i Danilo III, srpski pisci XIV-XV veka” [Siluan et Danilo III, auteurs serbes du XIVe-XVe siècle], Glas SKA, LXXXVI (1929), p. 13-103 ; Dj. Sp. Radojičić, “Arhiepiskop Danilo II kao književnik” [Archevêque Danilo II en tant qu’homme de lettres], in Stari srpski književnici XIV-XVII veka ; Rasprave i članci [Les anciens écrivains serbes (XIVe-XVIIe siècles)], Belgrade, 1942, p. 5-13 ; S. Radojčić, “Archbishop Danilo II and the Serbian Architecture Dating from the Early 14th Century”, in Serbian Orthodox Church 2, Belgrade, 1966, p. 11-19 ; V. Djurić, “Loza Nemanjića u starom srpskom slikarstvu” (La Lignée des Nemanjić dans l’ancienne peinture serbe), Peristil, 21 (1978), p. 53-55 ; Mirjana Živojinović, “Žitije arhiepiskopa Danila II kao izvor za ratovanje Katalanske kompanije” [Vita de l’archevêque Danilo II comme source pour la guerre de la compagnie catalane], ZRVI, 19 (1980), p. 251-272 ; Danilo II Drugi, Životi kraljeva i arhiepiskopa srpskih, službe [Vies des rois et archevêques serbes. Les offices], Belgrade, 1988, (trad. serbe, introductions, G. Mac Daniel, D. Petrović, p. 9-40) ; M. Blagojević, “Srpsko kraljevstvo i ‘Države’ u delu Danila II” [Royauté et “Etats” serbes dans l’œuvre de Danilo II], in L’archevêque Danilo II et son époque, Belgrade, 1991, p. 139-138 ; S. Ćirković, “Biografija kralja Milutina u ulijarskoj povelji” [La biographie du roi Milutin dans la charte d’Uliar], in L’archevêque Danilo II et son époqueop. cit., p. 53-68 ; S. Djurić, « Portret Danila II iznad ulaza u Bogorodičinu crkvu u Peći », in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit., p. 345-353 ; V. J. Djurić, “Sveti pokrovitelji Danila II i njegovih zadužbina” [Les saints patrons de Danilo II et de ses fondations pieuses], in L’archevêque Danilo II et son époqueop. cit.,  p. 281-294 ; B. Ferjančić, “Arhiepiskop Danilo II i Vizantija” [Archevêque Danilo II et Byzance], in L’archevêque Danilo II et son époqueop. cit., p. 7-18 Z. Golubović, “Pogledi arhiepiskopa Danila II i teme kraljevstva i krštenja u srpskom slikarstvu XIV veka” [Les vues de l’archevêque Danilo II et les thèmes de la royauté et du baptême dans la peinture serbe du XIVe siècle], in L’archevêque Danilo II et son époqueop. cit., p. 471-477 ; S. Hafner, “Danilo II kao srednjovekovni istoriograf” [Danilo II en tant qu’historiographe médiéval], in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit., p. 131-138 ; A. Jevtić, “Eklisiologija arhiepiskopa Danilo drugog (osnovni aspekti)” [Ecclésiologie de l’archevêque Danilo II (aspects essentiels)], in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit., p. 105-115 ; Marija Janković, “Danilo, banjski i humski episkop” [Danilo, évêque de Banjska et de Hum], in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit., p. 83-88 ; Lj. Juhas-Georgievska, “Domentijan i arhiepiskop Danilo II” [Domentijan et Danilo II], in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit., p. 237-243 ; L. Mavromatis, “O ideji monarhije u srednjovekovnoj Srbiji” [Sur l’idée monarchique en Serbie médiévale], in L’archevêque Danilo II et son époqueop. cit., p. 69-74 ; R. Popović, “Arhiepiskop Danilo II i upravljanje crkvom” [L’archevêque Danilo II et la direction de l’Église], in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit., p. 89-95 ; Ninoslava Radošević, “Danilo II i vizantijska dvorska retorika” [Danilo II et la rhétorique de la cour byzantine], in L’archevêque Danilo II et son époqueop. cit., p. 245-252 ; Ch. Walter, “Značenje portreta Danila II kao ktitora u Bogorodičinoj crkvi u Peći” [La signification du portrait de Danilo II en donateur dans l’église de la Sainte Vierge à Peć], in L’archevêque Danilo II et son époque, op. cit.,  p. 355-359 ; B. I. Bojović : L’idéologie monarchique dans les hagio-biographies dynastiques du Moyen Age serbe, Pontificio instituto orientale, (Orientalia christiana analecta, 248), Roma, 1995, p 175-184, 417-459.

Boško I. Bojović