SVETLANA VELMAR-JANKOVIĆ

ÉCRITS DU SABLE DANUBIEN

Choix et traduction d'Alain Cappon

Velmar Jankovic Zapisi sa dunavskog peska

Zapisi sa dunavskog peska
Écrits du sable danubien

Avant-propos
par Alain Cappon

« Les grands esprits suivent un parcours cyclique à travers le temps, ils nous quittent et nous reviennent éclairés de nouvelles lumières » disait Svetlana Velmar-Janković qui nous a quittés en 2014, nous laissant une œuvre immense, très éclectique. Depuis sa disparition, et sur l’initiative de Žarko Rošulj, son second mari, ont paru plusieurs livres posthumes dont Écrits du sable danubien (2016). Les textes présentés ci-dessous sont extraits de cet ouvrage. > Texte intégral <

*

SVETLANA VELMAR-JANKOVIĆ, « ÉCRIVAIN DE BELGRADE »

À la louange de Belgrade

Les deux rives d’Ada Ciganlija

Où était Nebojša ?

*

SVETLANA VELMAR-JANKOVIĆ, « ÉCRIVAIN ENGAGÉ »

Rêve d’Europe

Le Kosovo

*

MISCELLANÉES

Chilandar

Le Petit Poison d’or

Best-Seller

*

SVETLANA VELMAR-JANKOVIĆ, CRITIQUE LITTÉRAIRE

Ivo Andrić

Meša Selimović

Zoran Mišić

Borislav Pekić

Slobodan Selenić


DOSSIER SPÉCIAL : SVETLANA VELMAR-JANKOVIĆ

 

Date de publication : juillet 2014

 

> DOSSIER SPÉCIAL : la Grande Guerre
- See more at: http://serbica.u-bordeaux3.fr/index.php/revue/sous-la-loupe/164-revue/articles--critiques--essais/764-boris-lazic-les-ecrivains-de-la-grande-guerre#sthash.S0uYQ00L.dpuf

Le poème titré "Salut à la Serbie", écrit en janvier 1916, fut lu par son auteur Jean Richepin (1849-1926) lors de la manifestation pro-serbe des alliés, organisée le 27 janvier 1916 (jour de la Fête nationale serbe de Saint-Sava), dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne. A cette manifestation assistèrent, â côté de 3000 personnes, Raymond Poincaré et des ambassadeurs et/ou représentants des pays alliés.

Grace à l’amabilité de Mme Sigolène Franchet d’Espèrey-Vujić, propriétaire de l’original manuscrit de ce poème faisant partie de sa collection personnelle, Serbica est en mesure de présenter à ses lecteurs également la photographie de la première page du manuscrit du "Salut à la Serbie".