SERBICA  
Ducic portrait 0
 СЕРБИКА
                   Revue électronique             
ISSN 2268-3445
          N° 12 /  juin  2015                    
 

 

 Dossier spécial

LA POÉSIE DE  JOVAN DUČIĆ

avec la collaboration de
Vesna Bernard-Radović

Ducic portrait 0 *
« Si Petar Petrović Njegoš est notre paradigme épique, Jovan Dučić est notre paradigme lyrique. » Cette haute opinion exprimée par un poète contemporain – qui par ailleurs explique pourquoi les Serbes ont accordé à Dučić ce titre honorifique de « knez » (prince) des poètes  – n’est pourtant pas partagée par tout le monde. Personnalité marquante et diplomate chevronné qui termina sa vie en exil, Dučić n’a cessé, tout au long du XXe siècle, de susciter des réactions contradictoires : contesté par les uns mais encensé par les autres, cet élève surdoué des symbolistes français et héritier de la tradition classique européenne – qui, en son temps, révolutionna le vers et le langage poétique chez les Serbes – a dû longtemps patienter avant d’accéder à la place qu’il méritait, celle d'une figure phare de la poésie serbe.
Le dossier spécial que Serbica consacre à ce grand poète a justement pour but d’éclairer les différentes facettes de son œuvre poétique, telles qu’elles apparaissent sous les regards de critiques appartenant à différentes générations. Mais ce dossier qui offre aux lecteurs, entre autres, un choix significatif de poèmes de Dučić en traduction française, vise également un autre objectif : faire enfin découvrir aux lecteurs cet amoureux de la France et de sa littérature,  passionnément attaché au pays de Baudelaire, Rimbaud et Heredia, mais toujours mal connu dans l’Hexagone.
 
Milivoj Srebro et l'Équipe de Serbica
♦ SOMMAIRE ♦
1.

PORTRAIT

Poète réflexif au service de la beauté tragique

par Boris Lazić

2.

BIBLIOTHÈQUE DE SERBICA : POÉSIE DE JOVAN DUČIĆ

47 POÈMES
Traduits par Vesna Bernard-Radović

3.

POUR ET CONTRE
DUČIĆ DANS LE MIROIR DE LA CRITIQUE

Jovan Dučić et la critique serbe

par Ivan Negrišorac
Traduit par Jelena Antić

Jovan Dučić dans L’Histoire abrégée de la littérature serbe

de Jovan Deretić
Traduit par Raphaël Baudriment

Jovan Dučić : le prince des poètes

par Predrag Palavestra
Traduit par Dragana Pajović

4.

NOUVELLES LECTURES

Textes traduits par VBR

Le poète du terrible seuil
par Novica Petković

Vu  du seuil : Le thème de la mort dans la poésie de Jovan Dučić
par Jovan Delić

Lyrique dans la suite des «Poèmes vespéraux»
par Dragan Hamović

La Belle Dame d’Alexandre Blok et l’Inconnue de Jovan Dučić
Mise en valeur d’une parenté symboliste
par Raphaël Baudriment

5.

DUČIĆ ET LA POÉSIE FRANÇAISE

Jovan Dučić et les Français
par Milovan Danojlić
Traduit par VBR

Le problème de l’Art pour l’art chez Théophile Gautier et Jovan Dučić
par Ivan Negrišorac
Traduit par Alain Cappon

6.

BIO-BIBLIOGRAPHIE

Biographie de Jovan Dučić
Œuvres traduites en français

7.

JOVAN DUČIĆ EN VERSION ORIGINALE

I. ПЕСМЕ СУНЦА / POÈMES  DU  SOLEIL
II. ПЕСМЕ ЉУБАВИ И СМРТИ / POÈMES DE L'AMOUR ET DE LA MORT
III. ЦАРСКИ СОНЕТИ / SONNETS  IMPÉRIAUX
IV. ПЛАВЕ ЛЕГЕНДЕ / LÉGENDES BLEUES 

 
1.   PORTRAIT ♦ 

Poète réflexif au service de la beauté tragique
par Boris Lazi
ć

Poète symboliste et moderniste, versificateur attentif à la forme et créateur d’un mètre plus à même d’exprimer la pensée spéculative et l’intellectualisme des modernes, Jovan Dučić s’appuie sur l’expérience de son précurseur direct Vojislav Ilić tout en introduisant l’héritage des symbolistes et du Parnasse (français notamment : Baudelaire, Rimbaud, Heredia – dont il partage l’inclination pour les tableaux de genre et l’expression de la grandeur passée). Poète métaphysique, prosateur moraliste, auteur de récits de voyages, de critiques littéraires ou d’art, il excelle aussi dans les portraits de ses contemporains, dans diverses études sociales et politiques. […]

Dučić appartient à l’âge d’or du lyrisme moderne (1890-1918). Soutenu par la critique académique, il forme à la belle époque, auprès de poètes tels Aleksa Šantić, Milan Rakić, Veljko Petrović, Milutin Bojić, un parnasse littéraire dédié à la poésie descriptive, narrative et souvent hymnique, exaltée, patriotique. […]

Jovan Dučić s’est hissé aux sommets de la littérature serbe de son temps et a rayonné en véritable Prince des poètes dont la renommée sera demeurée pérenne et n’aura été ternie ni par les tenants des avant-gardes ni par les surréalistes, auteurs engagés оu autres tenants du réalisme socialiste de l’après-guerre. […] >Texte intégral<

2. ♦  BIBLIOTHEQUE  DE  SERBICA : POÉSIE  DE  JOVAN  DUČIĆ

47  POÈMES

Traduits par Vesna Bernard-Radović

extraits

Rencontre

 

Ils se sont rencontrés une nuit

Sur un sentier de lumière,

Elle, âme montant au ciel, lui,

Ange descendant sur la terre.                  

                  

L’ange conta les brillants attraits                

Des célestes jardins d’or,

Et l’âme du monde le secret :                      

Sa magie de l’amour et de la mort.

 

L’ange souriait à la pensée

Du royaume de rayons comble ;

L’âme pleurait la beauté

Du jeu entre la lumière et l’ombre.

Nocturne

 

La nuit s'est abattue soudain, noire,

Comme sous une aile de corbeau.

Les roses pâlissantes ce soir

S'embraseront au jour nouveau.

 

Le ver, en son cocon rétracté,

Tisse la soie des tenues du Tsar ;

Lors que s'éclaire la Voie Lactée

Et que d'argent déborde la mare.

 

Dans le noir, la graine germe vite,

De croître en grande forêt pressée !

Alors que seul sur mon chemin gîte

Le doute, cet astre de ma pensée.

3. POUR  ET  CONTRE
DUČIĆ  DANS  LE  MIROIR  DE  LA  CRITIQUE
 

Jovan Dučić et la critique serbe

par Ivan Negrišorac
Texte traduit par Jelena Antić

Résumé :

Les jugements critiques sur la valeur de la poésie de Jovan Dučić varient d’une époque à l’autre. Durant la période où sa poésie atteignait son apogée, et jusqu'à la Première Guerre mondiale, on l’appréciait sans pour autant lui épargner des critiques sévères. C’est le modernisme au cours des années 1920, et notamment le mouvement de l’avant-garde, qui a mis au jour la première crise importante entre Dučić et son public : plus précisément, entre le poète et l’horizon d’attente dominant chez les lecteurs serbes. La période de « la socialisation » de la littérature au cours des années 1930 a encore creusé cet écart dans la communication, écart qui deviendra définitif pendant la Deuxième Guerre mondiale sous la pression d’un conflit idéologique irréconciliable : Dučić a été qualifié de conservateur, de nationaliste, de chauviniste, de réactionnaire, de traître et de bien d’autres qualificatifs négatifs. Cette attitude ambivalente envers le « Prince des poètes » persistera encore longtemps, jusqu’à la fin des années 1970 : le radicalisme de la néo-avant-garde étant sur le point de s’éteindre et le postmodernisme, plus pacifique, d’établir un nouveau paradigme poétique, il s’est avéré que le goût des années 1980 et 1990 avait beaucoup plus de souplesse et de compréhension à l’égard de la poésie de Jovan Dučić  [...] >Texte intégral<

* 

Jovan Dučić dans L’Histoire abrégée de la littérature serbe de Jovan Deretić
Texte traduit par Raphaël Baudriment

[...] Tous les grands thèmes traditionnels se retrouvent dans l’œuvre poétique de Dučić. D’après lui, le poète lyrique « ne peut devenir un grand poète tant qu’il n’a pas traité les grandes vérités sur Dieu, l’amour et la mort, qui constituent les trois raisons essentielles de vivre et de créer ». Ce programme littéraire marque toute son œuvre. On ressent en permanence, chez Dučić, son aspiration à atteindre l’excellence dans la tâche qu’il s’est fixée, à toujours aborder les grands sujets à la manière d’un grand poète. De là découle toute la lourdeur de son style ampoulé, qui se manifeste aussi bien dans son étalage prétentieux des grands thèmes de la vie, présents dans les titres de ses cycles et poèmes, que dans sa symbolique hypertrophiée, son acharnement à voir dans chaque détail, même le plus anodin, quelque chose de fatal ou de « terrible ». [...] >Texte intégral<

* 

Jovan Dučić : le prince des poètes
par Predrag Palavestra
Texte traduit par Dragana Pajović

Jovan Dučić est le plus important des poètes du modernisme serbe, porteur et représentant du style symboliste et le meilleur poète de l’âge d’or de la littérature serbe. Il a reçu les plus grands honneurs pour avoir perfectionné l'expression poétique de la poésie lyrique serbe contemporaine et contribué au rayonnement du vers serbe, qui commençait à se déliter, se modifier et se transformer après avoir atteint les sommets où Dučić l’a hissé. Même s’il a souvent été contesté par les adeptes de critères et de goûts esthétiques différents des siens, personne ne lui a jamais contesté sa grande maîtrise  dans la composition des vers ni sa manière de façonner le langage poétique.

Dučić a sorti l’idiome lyrique serbe de son schéma désuet et romantique par une phrase poétique cultivée, formidablement bien construite, porteuse d’un potentiel  extraordinaire. Il a apaisé et bridé les formes dissoutes, lissé les mots, sublimé la beauté sensuelle des images et renforcé l'assurance du langage poétique. Le développement et l'essor de la poésie moderne serbe, l'enrichissement de la forme et l'expansion des tropes, les changements sémantiques et la maturation de la réflexion atteignent des sommets avec Dučić. […] >Texte intégral<

4.   NOUVELLES  LECTURES   ♦ 

Le poète du terrible seuil

par Novica Petković

Texte traduit par VBR

Nous ne pouvons entrer dans le détail car cela nous mènerait trop loin. Nous voudrions juste donner un aperçu de ce que signifie ou pourrait signifier l'affirmation que Dučić a rythmiquement réinventé le vers serbe, posant les bases de l'évolution que la poésie serbe connaîtra au vingtième siècle. Il a également porté à la quasi perfection l'élaboration de la strophe ainsi que l'art d'une composition équilibrée du poème lyrique. […]

Les «Poèmes vespéraux», dont fait partie le recueil Lirica, paru en 1943, arrivent à la fin comme le sommet même de la poésie de Dučić. Tout bien considéré, c'est, généralement parlant, un des sommets de toute poésie lyrique serbe en vers réguliers. On pourrait la qualifier de réflexive mais pas parce que des pensées y sont tissées mais parce que ses images, portées par le rythme et la mélodie, bâtissent une vision, ordonnée elle-même mais bouleversante du monde et de la place que l'homme y occupe, aussi accessible à nos sens qu'à notre raison. En seulement quatre vers brefs, se montre à nous la destinée d'un être porteur de l'étincelle divine mais incapable de comprendre qui l'a envoyé dans ce monde et auprès de qui, à la fin, il doit retourner :

Que la flèche, lancée d’une autre terre,

Taillée qui saurait pour quel guignon,

Revienne de son voyage, amère –

A l’archer dont elle ne sait pas le nom.

(«Le Voyageur»)

        >Texte intégral< 

 

   *

Vu  du seuil / Le thème de la mort dans la poésie de Jovan Dučić
par Jovan Delić

Texte traduit par VBR

[…] La séduction du poème « Le seuil » est dans son questionnement, sur « l'énigme », sur « le mystère », non dans quelque réponse définitive et encore moins incontestable. […] Dans le premier vers du poème, le seuil n'est qu'une ligne sans épaisseur. Cependant, au long du poème, cette dimension d'épaisseur apparaît et s'accentue jusqu'à ce que, dans la troisième strophe – dernier vers –  le seuil devienne  plus grand que la vie  et la mort :

Ce carrefour muet des mystères,
Pont jeté entre deux bonheurs,
Cette croisée de deux chimères –
A Vie et Mort est supérieure !

Ce seuil où se croisent deux chimères, la vie et la mort, dépasse, dans la vision du poète, et la vie et la mort. Le seuil seul est important et réel, le reste est chimère. De qui et quoi nous y attendent dépend le sens et de ce qui est derrière nous – la chimère de la vie – et de ce qui est devant – la chimère de la mort. Ce qui nous attend, c'est le néant ou le Salut. Ou quelque autre chose, inconnue, le mystère. Voilà pourquoi la frontière, simple ligne au départ, est plus grande que tout : elle donne sens et mesure à toute chose et ce – vue de l'éternité. […]   >Texte intégral<

A lire la version intégrale du poème :
> Le seuil <

*

Lyrique  dans la suite des « Poèmes vespéraux »
par
Dragan Hamović

Texte traduit par VBR

[…] Dučić a été parmi les auteurs serbes modernes, celui qui a balisé la voie d'un retour aux bases byzantines et orthodoxes de la poésie serbe, qu'on avait, par négligence, laissé détruire à l'époque de la création de la nouvelle littérature serbe, au nom des «euro-intégrations» d'alors. A la fin du XXe siècle, les poètes serbes retrouveront, non seulement la conscience de leur appartenance à la lignée ancestrale des premiers poètes serbes et de la connexion active qui les relie à leurs écrits, mais aussi certains genres littéraires importants du Moyen-Age, comme le canon. Les poètes qui y ont œuvré, dans la mesure où ils ont en outre fait preuve d'une certaine virtuosité, ont été reconnus comme descendants directs de Dučić. L'évolution artistique et spirituelle de Dučić, aux profondes racines symbolistes, déroule simultanément le mouvement de retour de la poésie serbe moderne à la conscience de ses propres débuts. Tout dans Lyrique, son dernier chant, est sous le signe du retour, comme dans «Le Voyageur», entre autres: «Je frappe or de nouveau à cette porte / D’où je partis ; de nouveau je requière, / Âme que sans retour le temps emporte, / De m’abreuver à la source première !» La vie individuelle rejoint l'universelle, celle-ci affleure dans l'individuelle et réunit la fin au commencement. […] >Texte intégral<  

*

La Belle Dame d’Alexandre Blok et l’Inconnue de Jovan Dučić
Mise en valeur d’une parenté symboliste
par Raphaël Baudriment

[ …] Qu’il soit russe ou serbe, le poète nous propose un itinéraire spirituel d’accession à l’Être dont le moyen le plus efficace avant la mort, est la recherche esthétique. La poésie comme recherche esthétique est un véritable hymne à la Vie. Il est désormais légitime d’affirmer que l’Inconnue et la Belle Dame ont des traits communs. Aussi bien chez Blok que chez Dučić, l’expérience théurgique définit l’essence même du poétique. Ils sont parvenus l’un et l’autre à structurer un univers poétique fondé sur la représentation possible de l’Être. Dans cette quête de l’Être, la musique de Blok et celle de Dučić sonnent à l’unisson. Subjugués par la puissance du divin, l’un et l’autre nous présentent une poésie qui correspond à leur tempérament propre. Si les tempéraments divergent, les poésies convergent. Blok et Dučić aspirent à la Vie. Tous deux ont choisi, durant une phase importante de leur évolution poétique, un cheminement similaire pour atteindre la lumière.  >Texte intégral<

5. DUČIĆ  ET  LA  POÉSIE  FRANÇAISE ♦ 
Jovan Dučić et les Français
par Milovan Danojlić
Texte traduit par VBR

[…] On a beaucoup insisté chez nous sur les influences littéraires dont Dučić aurait été tributaire, avec force exagérations et sans véritable connaissance du sujet. J’ai, à l’occasion de ce papier, relu intégralement la poésie de Sully Prudhomme, Albert Samain, Catulle Mendès, Heredia et Henri de Régnier. Notre poète rappelle par certains côtés chacun d’eux et aucun de façon déterminante. Chez l’un, il a peut-être vu comment on fait revivre les événements et les hommes d’époques révolues, comment actualiser les lieux de mémoire, ce qui l’aidera dans la composition de ses poèmes  ragusains ; chez l’autre, appris l’art de raisonner les peines de cœur ; un troisième l’aurait encouragé à développer ses propres tendances à l’humour et à la satire ; et tous l’ont confirmé dans le culte d’un orgueil spirituel sans compromission et la préservation de l’autonomie d’un art poétique trouvant en lui-même sa justification et son but ultime.

Ce qui sans aucun doute l’a fasciné, c’était la perfection de la versification codifiée de la poésie française. […] Elève talentueux et assidu, Dučić adapte sa métrique à l’impeccable technique des maîtres français, d’autant plus parfaite que les contenus  thématiques des symbolistes tardifs étaient légers et superficiels. Grâce à lui, et à Rakić, le vers serbe  atteint une élégance, une souplesse et un raffinement inimaginables avant. […]

Les Français ont aidé Dučić à élever ses capacités d’expression à un niveau enviable puis à s’éloigner d’eux sans bruit. >Texte intégral<

*

Le problème de l’Art pour l’art chez Théophile Gautier et Jovan Dučić
par Ivan Negrišorac
Texte traduit par Alain Cappon

[...] Le rapport de Jovan Dučić à Théophile Gautier aura été de longue durée, divers par sa nature, mais aussi essentiel pour lui. Gautier appartient de fait au cercle le plus restreint des poètes français qui, par leur œuvre, furent un précieux aiguillon pour le jeune Dučić dans son émancipation du romantisme suranné. [...]

Les points de contact entre Théophile Gautier et Jovan Dučić peuvent se discerner dans leurs textes poétiques. Il est ainsi possible de parvenir à des résultats intéressants en lisant en parallèle « L’Art » et « Poezija ». Ces deux poèmes programmatiques sont séparés par plus d’un demi-siècle depuis leur publication dans des livres, le premier dans Émaux et camées en 1852, le second dans le recueil Pesme [Poèmes] en 1908. Ils discutent la problématique de base : comment créer, quels critères respecter et comment les mettre en œuvre ? Poèmes, ils expriment les principes de création de leurs auteurs et ont exercé dans les deux littératures, française et serbe, la fonction de déclarations programmatiques clés autour desquelles se sont regroupés les poètes partisans de l’Art pour l’art et ceux d’orientation parnassienne. [...]  >Texte intégral<

6 BIO-BIBLIOGRAPHIE

Biographie de Jovan Dučić : >Texte intégral<

*

Œuvres traduites de Jovan Dučić : >Texte intégral<
7.  JOVAN DUČIĆ EN VERSION ORIGINALE

I. ПЕСМЕ СУНЦА / POÈMES  DU  SOLEIL
II. ПЕСМЕ ЉУБАВИ И СМРТИ / POÈMES DE L'AMOUR ET DE LA MORT 
III. ЦАРСКИ СОНЕТИ / SONNETS  IMPÉRIAUX
IV. ПЛАВЕ ЛЕГЕНДЕ / LÉGENDES BLEUES

A télécharger :

PDF icone1

Revue  éditée avec le soutien de  :

Université Bordeaux Montaigne
MSHA
EA 4593 CLARE
Ministère de la culture de la République de Serbie

birdblue16 Suivez nous sur Twitter @Serbica_fr

4. NOUVELLES LECTURES